Bruno Taddia

Né à Pavie (Italie), Bruno Taddia est diplômé en philosophie esthétique à l'Université de Milan.  Il est également diplômé en violon au brunotaddia webconservatoire de Gênes, et il a étudié  la composition au Conservatoire “Giuseppe Verdi” de Milan et le chant en tant qu’élève de Paolo Montarsolo.

Il fait ses débuts en Don Alvaro dans Le voyage à Reims dans une mise en scène d’Emilio Sagi au Rossini Opera Festival en 2001. Après une apparition remarquée en 2002 dans le rôle de Taddeo de L’Italienne à Alger au concours AsLiCo International, il est engagé́ dans plusieurs productions du ‘Circuito Lirico Lombardo.

 Dès lors, il est invité par les théâtres les plus prestigieux en Italie et à l’étranger. Parmi ses nombreux succès, on notera son Don Pomponio dans La Gazzetta de Rossini, mis en scène de Dario Fo au Liceu de Barcelone, Malatesta dans Don Pasquale de Donizetti sous la baguette de Riccardo Muti, Dulcamara au Carlo Felice Theatre de Gênes, Mamm’Agata dans Viva la mamma de Donizetti au Semperoper de Dresde, Gamberotto dans L’equivoco stravagante de Rossini au Deusche Oper  à Berlin, Conte d’Almaviva dans Le nozze di Figaro  et rôle-titre dans Don Giovanni de Mozart au Deutsche Oper am Rhein de Dusseldorf, Prosdocimo dans Il turco inn Italia de Rossini au Rossini Opera Festival en 2007, Okçuoglu dans Teneke de Fabio Vacchi à la Scala, Don Alfonso au Rome Opera House.

Récemment, il a joué le rôle de Mercurio dans La Calisto de Cavalli au Grand Théâtre de Genève et  de Tiresia dans Niobe, regina di Tebe de Steffani au Royal Opera House Covent Garden de Londres, au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, il a débuté le rôle de Figaro dans le Barbier de Séville de Rossini au théâtre du Châtelet à Paris sous la direction de Jean-Christophe Spinosi, il a été Punch dans Punch and Judy de Sir Harrison Birtwistle au Grand Théâtre de Genève.

Plus récemment il a  été à l’Opéra de Rome dans Candide de Bernstein, Pasquale dans L’orlando Paladino de Haydn au Théâtre du Châtelet, Elviro dans Serse de Händel au festival de Versailles, Lindo dans Tito Manlio de Vivaldi au Teather an der Wien, Malatesta dans Don Pasquale de Donizetti à Oviedo, Macrobio dans La pietra del paragone de Rossini encore au Théâtre du Châtelet, protagoniste du nouvel opéra de Giorgio Battistelli à l’opéra de Lorraine à Nancy, acclamé dans Oreste dans  Iphigénie en Tauride de Gluck,  Don Alfonso  dans Cosi fan tutte au Théâtre de Firenze, puis Max dans Betly de Donizetti au Konzerthaus de Berlin, Belcore dans L’elisir d’amore à Bari…Il sera prochainement à  la Fenice de Venise dans Mirandolina de Martinu, et dans le rôle-titre de Olivo e Pasquale au festival Donizetti à Bergamo.

Il chante régulièrement sous la baguette de chefs tels que Riccardo Muti, Gianluigi Gelmetti, Roberto Abbado, Maurizio Barbacini, Alberto Zedda, Thomas Hengelbrock. Son répertoire va de l’opéra Bouffe au répertoire dramatique, de Rossini à Mozart, Donizetti et Puccini ainsi que le répertoire baroque et l’opéra contemporain.

Très intéressé par la musique de chambre, Bruno Taddia est également reconnu pour ses interprétations de Lieder. Il a formé un duo avec le pianiste Andrea Corazziari : les cycles schubertiens à la Villa Médicis à Rome et un récital au musée d’Orsay ont été particulièrement remarqués. Le duo a été en résidence en 2010 à l’Abbaye Royale de Fontevraud.

 

www.brunotaddia.com

Newsletter

Pour ne rien rater, inscrivez vous à notre newsletter.

France Bleu Drome Ardeche              La Drôme              Le Buis              Office de Tourisme de Buis les Baronnies              Pays Une Autre Provence              Rhône Alpes