ROMANCES POUR UN ALTO Benjamin Beck - altiste & Marie Rosa Günter - pianiste

Le 13 Mars 2022 17:00

Benjamin Beck - altiste sera accompagné ce soir par la pianiste Marie Rosa Günter

Artiste français plusieurs fois récompensé, Benjamin Beck est considéré comme l’un des meilleurs altistes de sa génération. Il se produit comme alto solo dans des orchestres de renom et est régulièrement invité dans des festivals prestigieux. Il  effectue des tournées dans le monde entier et joue en solo, en musique de chambre et en concerto dans les lieux les plus renommés.

Jeune pianiste multi récompensée Marie Rosa Günter mène une carrière de soliste au sein d’orchestres prestigieux ainsi que dans divers orchestres de musique de chambre. Elle est l’invité de nombreux festivals européens comme les Transeiropénnes en France. Ce soir elle accompagnera Benjamin Beck.

Au programme:benjamin beck 5

  • Robert Schumann Fantasiestücke op.73
  • Ralph Vaughan Williams Romance 
  • Sergei Prokofiev Romeo and Juliet 
  • Benjamin Britten Lachrymae 
  • Hugues Leclair De l’aube claire jusqu’à la fin du jour

Robert Schumann Fantasiestücke op.73 - 1849

Toute sorte d’amour doit d’abord être un amour imaginaire. Lorsque le cœur de Schumann a été conquis par Clara, il a laissé ses rêves être inondés de mélodies d’amour. Les alternances contrastées de sautes d’humeur soudaines sont des éléments essentiels dans les compositions fantastiques de Schumann. Ils passent de l’obscurité à la lumière, de la contemplation intérieure à l’exubérance extravertie – comme le font les images dans le rêve d’un amant, illusoire et pourtant intense. La fantastique romance finale culmine dans une coda enflée dans laquelle Schumann exhorte deux fois « Rasch mit Feuer ».

Vaughan Williams Ralph Romance - 1914 Marie Rosa Gunter 3

Lorsque les rêves deviennent palpables, ils se poursuivent avec l’amour chaleureux et tendre du compositeur britannique Ralph Vaughan Williams. Le doux murmure pentatonique du piano reproduit l’air plutôt mélancolique et chantant de l’alto, qui semble parler de cet amour émouvant et romantique qui est fiévreux mais profond.

Sergei Prokofiev Romeo and Juliet - 1935 L’amour passionné entre les deux amants est lié à la mort dès le premier instant. Et cette décision tragique est l’expression d’amour la plus élevée et la plus forte que Roméo et Juliette puissent faire. Ce n’est que par la mort qu’ils peuvent garder leur amour. Leur amour est si pur qu’ils sont prêts à mettre fin à leur vie pour leur défense. Ce chef-d’œuvre de Serguei Prokofiev est présenté dans une adaptation de Vadim Borisovsky de 1961 et dans un ajout de Benjamin Beck de 2017.

Benjamin Britten Lachrymae - 1950

L’amour et la mort sont les thèmes éternels entrelacés, et le chagrin est le prix que nous devons payer pour l’amour. Lachrymae de Benjamin Britten reflète deux chansons du compositeur John Dowland du 16ème siècle: « Si mes plaintes, les passions pourraient-elles bouger » et « Flow my tears ». La version instrumentale originale de cette dernière chanson s’appelait « Lachrimae Pavane » - une danse lente de larmes. Les douze variations de Britten racontent la douleur déchirante avec des larmes et de la tristesse. Ce n’est qu’à la toute fin que les thèmes sont introduits avec les propres harmonies de Dowland - comme un signe de transfiguration dans une renaissance presque divine.