Liana GOURDJIA, violoniste, a été saluée pour « sa sonorité étonnamment pure, son sens artistique et son lyrisme enchanteur. » goudjia1

A l’âge de six ans, Liana Gourdjia apparaît à la télévision russe et elle devient célèbre dans toute la Russie, donnant de nombreux concerts sur les grandes scènes de son pays natal, notamment dans la grande salle du Conservatoire Tchaïkovski à Moscou ou la Philharmonie de Saint Pétersbourg. Elle joue pour le Pape Jean-Paul II au Vatican, à l’UNESCO à Paris et aux Jeux Olympiques d’Atlanta. Elle est lauréate du Concours International Tchaïkovski pour jeunes artistes à Sendai au Japon et ses concerts sont présentés par les radios et télévisions russes et européennes.

De 2009 à 2011, Liana Gourdjia est en résidence auprès de l’orchestre Symphonique de Montgommery aux Etats-Unis où elle occupe la fonction de 

violon solo, tout en donnant des concertos et des récitals. Elle participe à de nombreux festivals dans le monde entier.

Passionnée par la musique contemporaine, Liana a fréquemment créé de nouvelles œuvres. Elle a été la violon solo du New Music Ensemble de l’Université de l’Indiana, sous la direction de David Dzubay, avec lequel elle a donné la création du concertino pour violon d’Eugène O’Brien.Lauréate de nombreux concours internationaux, elle a été accompagnée par des orchestres prestigieux sous la direction des plus grands chefs.

Liana Gourdjia a commencé ses études à l’Ecole Centrale de Moscou avec les professeurs renommés Iryna Bochkova et Maya Glezarova avant de s’installer aux Etats-Unis pour étudier avec David et Linda Cerone au Cleveland Institute of Music où elle obtint un Bachelor et un Master. A l’Université de l’Indiana, elle est la première lauréate de la prestigieuse Bourse Jacob et elle est titulaire d’un Artist Diploma. Liana a aussi bénéficié de l’enseignement de Menahem Pressler, Janos Starker, Gil Shaham, Elex Kerr, Pamela Frank, Arnold Steinhardt, Gabor Takacs et le Quatuor Orion.