Emma Gibout  Emma Gibout 1

Née à Pau, Emma débute le violon à 5 ans au conservatoire de sa ville natale avec Claire Zarembovitch où elle obtient un premier prix de violon à l’unanimité en 2015. Elle étudie ensuite au CRR de Boulogne-Billancourt avec Christophe Poiget avant de rentrer au CNSM de Lyon dans la classe de Marianne Piketty, Manuel Solans, Dominique Lonca et Jennifer Gilbert. Elle y obtient une licence DNSPM mention Très Bien en 2019 et poursuit actuellement ses études à la prestigieuse Hochschule « Hanns Eisler » de Berlin auprès d’Ulf Wallin.
Emma Gibout est lauréate de plusieurs concours internationaux : Marie Cantagrill en 2013 et devient la première française à remporter le 1er Prix au concours international Arthur Grumiaux de Bruxelles en 2018.
Emma Gibout mène une intense activité de soliste et de musique de chambre en France et à l’étranger. On a pu l’entendre en soliste dans le poème de Chausson avec l’orchestre Sostenuto ou dans le concerto de Mendelssohn. Elle est invitée à se produire dans de prestigieux festivals (festival de Verbier, les Nuits pianistiques, Sanary en musique…) et partage la scène avec des artistes comme Emmanuelle Bertrand, Françoise Gnéri, Gilles Apap, Marianne Piketty ou Edouard Sapey-Triomphe. Elle est cofondatrice de l’Ensemble Européen de Musique de Chambre avec lequel elle donne des concerts et masterclass à travers l’Europe.
A 16 ans, elle intègre l’Orchestre Français des Jeunes et se découvre une passion pour le répertoire orchestral. Elle est ensuite nommée violon solo du Verbier Festival Orchestra en 2018 et 2019 ce qui lui permet de jouer sous la baguette des plus grands chefs comme Simon Rattle, Valery Gergiev, Manfred Honeck, Gabor Takacs-Nagy ou encore Hannu Lintu dans des programmes ambitieux tels que la 5e symphonie de Beethoven, la 9e symphonie de Bruckner ou encore la Femme sans ombre de Richard Strauss. Elle se produit dès lors au sein de formations renommées comme l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de chambre de Verbier ou l’Orchestre National de Lyon dans les salles les plus prestigieuses comme le Carnegie Hall de New York, le Concertgebouw d’Amsterdam ou le Musikverein de Vienne. En 2018, elle intègre l’academie de l’Orchestre du Festival de Budapest sous la direction d’Ivan Fischer.
Emma Gibout est lauréate de la fondation Safran 2020.