Chani Bauza Chani Bauza 3 site

Chani Bauza a toujours eu le goût du chant et l’envie de développer toutes les facettes de sa personnalité d’interprète, d’abord dans le jazz, la chanson ou le soundpainting ensuite en faisant des études de chant classique. Après avoir obtenu des diplômes de musique de chambre et d’art lyrique au conservatoire d’Aix-en-Provence (dans la classe de Mareïke Schellenberger), elle continue de travailler avec Teresa Berganza notamment à l'académie de Villecroze et au festival de Panticosa (Espagne), à l'opéra studio de Weimar, ainsi qu'avec Regina Werner Dietrich à Leipzig.

Elle s’intéresse aussi à la musique ancienne, qui lui permet d’exprimer sa sensibilité dans la liberté d’improvisation, et se forme auprès de Monique Zanetti au conservatoire de musique ancienne d’Aix-en-Provence ou en master class avec Maria Cristina Kiehr (Festival Mars en Baroque).

En 2019 on a pu l'entendre au Théâtre du jeu de paume pour le Messie de Haendel, au théâtre de Nîmes dans les noces de Figaro de Mozart, au Festival Musique sacrée en Avignon (Te deum et Jubilate de Purcell), dans le Requiem de Mozart, la Rapsodie pour Alto de Brahms, la Petite Messe solennelle de Rossini avec divers ensembles, ainsi qu'en solo vocal à Paris et à Rome avec la compagnie Lézards Bleus. Tout en se produisant dans des opéras (Cherubino, Dorabella, Zerlina, Mercedes...), des créations contemporaines ("Metamorphoses d'un chant d'Exil" au Bachfest de Tubingen, Sequenza III de Bério...) et de nombreux oratorios elle continue d’explorer la musique de chambre et le récital pour y trouver l’expression de sa sensibilité dans sa forme la plus pure.