Clémentine LeduquePortrait Clémentine

C’est lors de sa licence de musicologie à l’université de Besançon, que Clémentine Leduque est tombée sous le charme de l’opéra baroque, art total mêlant ses deux passions : la musique et le théâtre. Elle se met alors en quête de cette subtile harmonie qui résulte de la fusion du son avec le mot, du rythme avec l’image, de la vibration avec la scène.

Après quinze ans de flûte moderne, elle se consacre à l’apprentissage de la basse-continue avec Michael Parisot, du traverso avec Florence Aoustet, pour lesquels elle obtient ses DEM en 2017, et de l’orgue avec Pierre-Yves Fleury. Afin de développer son toucher au clavecin, elle intègre en 2016 la classe de Jörg-Andreas Bötticher à la Schola Cantorum Basiliensis, puis celle de Julien Wolfs (Les Timbres) en 2018. Actuellement étudiante dans les classes de Jean-Marc Aymes et Dirk Börner au CNSMD de Lyon, elle y développe également ses connaissances en basse-continue, musique de chambre, accompagnement, traverso et direction d’ensemble.

Parallèlement à ces formations spécialisées, elle complète son parcours avec des cours de chants, d’écriture musicale, de composition, d’analyse et de formation musicale. Les répertoires de danses folkloriques qu’elle affectionne sont souvent à l’origine de ses compositions.

Ayant développé dès sa plus tendre enfance son goût pour les histoires et leur transmission, (Baccalauréat théâtre puis Master d’Arts du spectacle), elle s’intéresse particulièrement à la gestuelle et à la déclamation historique. L’ensemble Les Rivages qu’elle dirige depuis trois ans à Bâle lui permet de faire ses premiers essais de restitution du « vieux françois ». En outre, influencée par les créations dans l’espace public, elle souhaite confronter les répertoires qu’elle explore à des lieux insolites et des publics surpris.

Toutes ces compétences acquises lui permettent désormais de créer des formes de spectacles nouvelles, interactives, poétiques et sensibles. De la recherche à l’interprétation, en passant par la programmation, la composition, la scénographie et la mise en scène, l‘ensemble Les Æquinoxes qu’elle fonde avec Pauline Hervouet, lui permet de concrétiser ses désirs les plus fous.